Comment choisir votre sac de couchage pour la pêche à la carpe ?

Vous voulez pêcher la carpe de nuit ? Alors vous équipez d’un sac de couchage est essentiel. Il vous protégera du froid pour ne pas transformer votre pêche de nuit en calvaire.

Notre guide vous aide à répondre aux questions les plus courantes : quelles matières choisir selon votre style de pêche, quelles caractéristiques comparer et pour quel budget.

Grâce à notre guide, allez à l’essentiel pour choisir le sac de couchage de pêche qui vous correspond !

Sac de couchage, un équipement de soutien pour la pêche à la carpe de nuit

Le sac de couchage pour la pêche à la carpe est considéré comme un équipement et non comme un accessoire. C’est un matériel de soutien qui facilite la pêche à la carpe de nuit (enduros).

Le sac de couchage remplit le même rôle que les vêtements de pêche à la carpe en automne et en hiver : vous protéger des conditions météo !

Le sac de couchage est un équipement rembourré de matière isolante. Le sac protège votre corps et les parties les plus sensibles du froid. Il vous protège de la baisse des températures la nuit et isole votre corps.

En principe, le sac de couchage pour la pêche à la carpe peut être utilisé toute l’année. En pratique, on le retrouve au bord de l’eau avec l’arrivée du printemps.

Il apporte un confort appréciable au bord de l’eau. Il est aussi peu encombrant ce qui en facilite son utilisation.

Malgré sa simplicité apparente, le sac de couchage pour la pêche à la carpe est un équipement très technique.

Analyser et comprendre ses caractéristiques n’est pas simple et peut être long.

Nous vous aidons à faire le point sur cet équipement indispensable si vous souhaitez pêcher la carpe de nuit ou participer à des enduros.

Commençons par vous expliquer un point crucial pour choisir votre sac de couchage pour la pêche. Ce point fondamental concerne l’utilisation des matières pour garnir les sacs.

Sac de couchage pour la pêche à la carpe : matières organiques ou synthétiques ?

Le sac de couchage pour la pêche à la carpe est fabriqué avec 2 types de matières : matières organiques et synthétiques. Voyons ensemble leurs particularités.

Le sac de couchage en duvet

Le terme « duvet » désigne une fine couche garnie de plumes. Mais le mot « duvet » a un 2ème sens.

Il fait aussi référence aux plumes qui garnissent une couette, un manteau ou encore un sac de couchage pour la pêche.

En général, on utilise les plumes d’oies et canards pour garnir les sacs de couchage pour la pêche. Le duvet est donc une matière organique.

On utilise parfois des plumettes mais elles s’accrochent entre elles. Du coup, elles isolent moins bien que les plumes d’oies ou de canards.

Le sac en duvet est un mélange de plumes (20% de plumettes et des plumes à 80%) qui servent à fabriquer un sac de couchage destiné à la pêche à la carpe.

L’entretien du duvet demande un soin délicat et particulier. Après être lavé, il sèche moins vite que les matières synthétiques.

Le sac de couchage en duvet (multi couches) est bien adapté pour pêcher la carpe de nuit en toute saison. Il s’adapte aux températures basses en hiver et aux températures hautes en été.

Le sac en duvet multicouches est résistant, confortable et pratique. Il est aussi très respirant et étanche face à la pluie.

Le sac de couchage en matières synthétiques

Les matières synthétiques sont plus nombreuses et variées que les matières organiques.
Les 2 principales matières synthétiques sont les suivantes : imitation duvet (comme le Primaloft), fibres en polyester (comme le Thermolite).

Le sac de couchage de pêche synthétique est adapté pour pêcher la carpe de nuit au printemps et en été.

Un sac de couchage synthétique est parfait pour pêcher la carpe de nuit en printemps et en été. Il est facile à entretenir, à ranger et coûte moins cher qu’un sac de couchage de pêche en duvet.

Vérifiez la température de confort sur la fiche produit pour être sûr de ne pas avoir froid certaines nuits en été (les températures peuvent descendre jusqu’à 5°C).

Choisir sac couchage carpe

Choisir un sac de couchage pour la pêche à la carpe, c’est savoir quelle matière sélectionner.

Le duvet est plus isolant que le synthétique. Il est aussi plus léger et plus compact ce qui lui permet d’être moins encombrant. C’est point fort non négligeable si vous transportez beaucoup de matériel de pêche au bord de l’eau.

Par contre, le sac demande un grand soin lors de l’entretien. Il a aussi besoin plus de temps pour sécher. Ce qui n’est pas le cas d’un sac en synthétique.

L’arbitrage entre sac en duvet ou en synthétique dépend aussi du budget que vous êtes prêt à y consacrer. Nous en parlons un peu plus bas dans ce guide.

Astuce N°1 : si vous êtes frileux, vous pouvez utiliser la chaufferette de contact pour être sûr de ne pas avoir froid pendant votre pêche de nuit.

Après ces explications fondamentales sur les matières, nous allons détailler les 5 caractéristiques majeures pour un sac de couchage.

Elles vous permettront de bien comprendre les performances des sacs de couchages pour la pêche à la carpe.

Comment choisir votre sac de couchage pour la pêche à la carpe ?

Le choix pour votre sac de pêche est large. Difficile de s’y retrouver.
Voici les 5 caractéristiques à comparer pour choisir votre sac de couchage pour la pêche à la carpe.

Ces critères vous permettront de sélectionner un sac de couchage performant, confortable et qui correspond à vos besoins.

Un sac de couchage isolant pour la pêche

Le 1er point à vérifier est l’isolation de votre sac. L’intérêt du sac de couchage est de vous protéger du froid en attendant le départ sur une de vos lignes.

L’isolation thermique de votre sac va se juger par son indice d’isolation. Notez que la température ambiante va déterminer le choix de l’indice d’isolation de votre sac de couchage pour la pêche.

L’abri a également une influence sur la température ambiante.  En général au printemps, les températures restent fraiches, surtout la nuit.

Optez pour un sac qui pourra vous protéger des températures situées en 5° et 20°. Ce type de sac de couchage est assez polyvalent pour l’utiliser tout au long de votre saison de pêche.

L’isolation thermique est aussi influencée par l’abri que vous allez utiliser.
Par exemple, si vous vous abritez simplement sous un parapluie de pêche, la chaleur résiduelle s’échappera vite. Dans ce cas, il vaut mieux investir pour un sac de couchage de pêche plus confortable et plus isolant.

Par contre, si vous dormez sous un biwy, la chaleur résiduelle restera plus longtemps. Le biwy vous protégera mieux contre le vent, la chaleur et les intempéries. Du coup, vous aurez moins froid.

Dans ce cas, un sac de couchage moins isolant peut vous convenir. Tout dépend de votre degré de sensibilité au froid.

Même chose si vous pêchez à plusieurs : vos amis dégageront aussi de la chaleur. Du coup, vous n’aurez pas forcément besoin d’un sac trop isolant.

Astuce N°2 : prenez en compte le poids de votre corps pour l’épaisseur de votre sac. Votre corps pèse sur le garnissage. Du coup, l’isolation du sac sera moins efficace.

Faites attention à ne pas mouiller votre sac de couchage en duvet. Il perd sa capacité isolante.

Par contre, le sac en fibre synthétique isole même quand il est mouillé. Cependant, le rapport entre son poids, son volume et la chaleur est moins bon comparé au sac de couchage en plumes.

Le sac en duvet isole mieux puisqu’il ne laisse pas passer l’air. Les plumes sont plus compactes et mieux réparties dans le sac de couchage.

L’imperméabilité de votre sac de couchage de pêche

La plupart des sacs de couchages pour la pêche empêchent l’eau de pénétrer dans le tissu. On parle alors de sac de couchage imperméable.

L’imperméabilité fait référence à la capacité d’une matière à ne pas absorber l’eau sous toutes ces formes (eau liquide, vapeur d’eau).

Pour juger de l’imperméabilité de votre sac de couchage, vérifiez la mesure d’imperméabilité exprimée en Schmerber  (équivalent d’une colonne d’eau d’1 mm).

Le textile d’un sac de couchage est imperméable à partir de 20 000 Schmerber.
L’imperméabilité de votre sac de couchage pour la pêche à la carpe est indispensable.

Même si vous vous abritez sous un parapluie de pêche ou un biwy.

C’est le meilleur moyen pour vous de rester au sec au bord de l’eau. C’est aussi un moyen de vous protéger contre les changements de conditions météo (surtout si votre session de pêche est longue). Mieux vaut prévenir que guérir !

La respirabilité de votre sac de couchage pour la pêche à la carpe

Pour votre sac de couchage pour la pêche, la respirabilité est sa capacité à évacuer la transpiration. Si la transpiration n’est pas évacuée, elle rendra votre sac humide. Rien de pire pour dormir au bord de l’eau !

En plus de rendre votre sac humide, la transpiration qui n’est pas évacuée va aussi refroidir plus vite votre corps. Un bon sac de couchage de pêche respirant vous assure de rester au sec.

La capacité de votre sac à évacuer la transpiration se mesure par 2 indicateurs :
Le 1er indicateur de mesure est la Résistance Évaporation Thermique (RET). Cet indicateur est souvent utilisé par les marques américaines.

Cet indice doit être en dessous de 12 pour le tissu de votre sac de couchage de pêche. Cet indice que le tissu évacue facilement la transpiration.

Si cet indice est inférieur à 6, c’est qu’il est très respirant et que l’humidité s’évacue très bien. Au contraire, si l’indice RET est au-dessus de 20, c’est que le tissu n’est pas capable d’évacuer l’humidité. Dans ce cas, passez votre chemin.

 

Le 2ème indicateur de mesure de respirabilité est le Taux de transmission de la vapeur d’eau (MVTR). Cet indicateur est utilisé par les marques françaises.

La mesure est indiquée en gr/m²/24h. Autrement dit, c’est la quantité d’eau qui s’échappe du sac de couchage de pêche en 24h. Le tissu est considéré comme respirant à partir de MVTR 10 000.

Plus le MVTR est élevé, plus le tissu est respirant. A l’inverse, plus le MVTR est bas, moins le tissu est respirant.

Voici le tableau avec les mesures et leur correspondance en termes de respirabilité du tissu :

Respirabilite sac couchage carpe

Un bon sac de couchage pour la pêche évacue efficacement l’humidité.

Le sac de couchage modulable pour la pêche à la carpe

Un bon sac de couchage pour la pêche à la carpe est un sac modulable aux conditions de pêche. C’est le 4ème critère important de sélection.

La plupart des sacs de couchage de pêche contiennent des couches de tissus amovibles. Ces couches peuvent être adaptées en fonction des changements de température.

Vous pouvez aussi ajouter un drap spécial à votre sac de couchage. Il peut apporter un peu plus de confort. Le drap se glisse tout simplement à l’intérieur. Les modèles vendus sont en coton et polyester.

La modularité du sac de couchage se trouve aussi dans son association avec le bedchair.

L’association du sac au bedchair vous permet d’être confortablement allongé durant les longues heures d’attente en pleine nuit. Cela vous évite de vous faire mal au dos ou de malmener votre corps.

Nous vous conseillons de choisir un bedchair &équipé d’un appui-tête et une toile matelassée.

Pour garantir sa stabilité, optez pour des pieds réglables (idéalement avec 8 pieds). Cela vous permettra de faire face à la plupart des terrains en bord de berges.

Privilégiez aussi les sacs dont le système d’accroche permet de le maintenir au bedchair. C’est simple et très pratique.

Le sac de compression, un équipement de pêche complémentaire pour le transport

Le 5ème critère important est de vérifier que le sac de couchage choisi contient un sac de compression.

Le sac de compression ou fourre-tout vous fait gagner de la place. Il réduit le volume de votre sac de couchage de pêche.

C’est un point à ne pas négliger, d’autant plus que vous devrez transporter tout le matériel de pêche à la carpe pour pêcher de nuit.

Vous rendre au bord de l’eau peut devenir un véritable calvaire. Autant vous simplifier la vie en utilisant un sac de compression.

Un sac de compression idéal a une capacité de 45L et pèse environ 240g. Il est en nylon et possède des coutures étanches. Il contient une bande de tissu imperméable capable de dégager le surplus d’air dans le sac quand on le compresse.

Il doit avoir un système d’ouverture/fermeture assez grande, étanche avec une boucle solide et des sangles de compression.

Astuce N°3 : pensez à utiliser le sac de compression pour ranger vos habits. Dans ce cas, il peut servir d’oreiller.

Quel budget pour acheter votre sac de couchage pour la pêche à la carpe ?

Le budget pour acheter votre sac de couchage varie selon la matière choisie, les 5 critères expliqués plus haut et de la marque.

Par exemple, le 1er prix pour un sac de couchage est de 60€. Pour ce prix, vous avez un sac de couchage simple en matière synthétique. Ce type de sac peut convenir si vous pêchez la nuit quelques fois au printemps ou en été.

A l’inverse, le prix maximum pour un sac de couchage peut atteindre des sommets (près de 300€).

Pour ce prix, vous avez un sac en duvet (avec plusieurs couches internes et des pieds amovibles) capable de faire face aux conditions de pêche extrêmes. Vous pouvez l’utilisez toute l’année.Ce type de sac est parfait si vous pêchez la nuit toute l’année.

Bien sûr, les prix énoncés constituent les bornes minimales et maximales. Dans cette fourchette de prix, vous pouvez trouver votre bonheur sans y laisser votre portefeuille.

D’où l’intérêt de bien identifier vos besoins et vos attentes pour ne pas dépenser inutilement votre argent.

 

Désormais, le sac de couchage pour la pêche à la carpe n’a plus de secrets pour vous. Vous disposez de toutes les clés pour faire le bon choix en fonction de vos besoins et de vos préférences.

Finalement, le plus dur pour vous sera de passer en revue les sacs de couchage du marché pour choisir le bon.

CE QU’IL FAUT RETENIR
1. Sac de couchage = matériel pour pêcher la carpe de nuit.
2. Choisir un sac de couchage de pêche, c’est avant tout choisir une matière de garnissage !
3. Sac de couchage de pêche à partir de 60€.

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *