Comment analyser un étang pour pêcher la carpe ?

Vous avez des difficultés à pêcher des carpes en étang ? Ou bien vos résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances ?

Alors, il vous manque peut-être un savoir-faire indispensable : analyser l’étang avant de pêcher la carpe.

D’ici quelques minutes, vous saurez comment analyser un étang pour améliorer vos résultats de pêche pour la carpe !

Quel intérêt d’analyser un étang avant de pêcher la carpe ?

La pêche à la carpe en étang repose sur des savoirs faire fondamentaux. Savoir analyser un étang en fait partie.

L’analyse d’un étang repose sur la collecte d’informations. Ces informations vont vous permettre de préparer votre session de pêche. Elles vont aussi vous aider à établir votre stratégie de pêche.

Cette analyse inclus les 6 types d’informations complémentaires : sélection et observation de l’étang, identification des postes de pêche, pression de pêche et ré-empoissonnement, distinction entre étang public et privé.

Ces informations vont vous aider à déterminer le « profil » de l’étang choisi. Comme pour une série policière, nous allons dresser les contours du profil de l’étang pour mieux connaitre ses particularités.

Ce profil permet de savoir comment l’étang est disposé dans l’espace. Cela permet aussi de connaitre ses interactions avec le milieu aquatique.

L’assemblage de ces informations vont avoir un impact sur votre stratégie de pêche. Cela va aussi déterminer vos résultats.

Pourquoi ? Parce que les informations récoltées vont influencer le choix de votre matériel, le choix de vos appâts et de la technique à utiliser.

Les informations à collecter sont faciles à obtenir et prennent peu de temps. Voyons cela de plus près.

Cibler les étangs proches de votre domicile

Le 1er moyen d’analyser un étang est de connaitre son emplacement. Cela peut sembler évident mais en fait non.

Pourquoi ? Eh bien, certains carpistes pensent que pêcher loin de leur domicile va leur permettre de pêcher plus de carpes.

La proximité de l’étang ciblé vous permet d’effectuer un repérage des lieux et d’identifier les postes de pêche potentiels. Nous reviendrons sur ce point un peu plus bas.

Pour pratiquer la pêche à la carpe en étang, le temps gagné est aussi précieux que pour d’autres loisirs.

Choisir un étang proche de votre domicile vous fera gagner du temps. Vous y gagnez sur le temps de trajet à faire et sur la collecte des informations qui serviront définir votre stratégie pour pêcher la carpe.

Prenez aussi à prendre en compte le temps pour placer tout votre matériel de pêche. Il faut environ 1h pour préparer tout votre matériel au bord de l’eau. Il faut le même temps pour le ranger à la fin de votre session de pêche.

Le temps passé à sur ces tâches est important. D’où l’intérêt de bien choisir votre poste de pêche ! Cela vous évitera à devoir déplacer votre matériel en cas d’une mauvaise lecture de l’étang.

Cela est d’autant plus vrai si vous comptez rester une demi-journée ou une journée. Il serait dommage de déployer autant d’efforts en passant votre temps à déplacer votre matériel autour de l’étang à la recherche de carpes.

Pour les longues sessions de pêche (48h ou enduros), ce point est moins gênant. Vous disposez plus de temps pour tester plusieurs postes de pêche en cas de besoin.

Pêche à la carpe en étang : orientation et prise de repères

L’orientation sur l’étang doit être l’une de vos principales préoccupations quand vous êtes au bord de l’eau.  C’est d’ailleurs notre 2ème moyen pour analyser un étang avant de pêcher la carpe.

La compréhension de l’orientation d’un étang est un savoir-faire indispensable pour pêcher la carpe avec réussite !

Il donc est essentiel de savoir bien vous orienter sur l’étang choisi.
L’orientation consiste à identifier la direction des facteurs qui agissent votre pratique de la pêche à la carpe.

Par exemple, connaitre la façon dont l’étang est exposé par rapport aux points cardinaux est indispensable. Ce type d’observations vous fournit de précieux détails sur les mouvements du vent sur l’étang ou encore la course du soleil dans le ciel.

Connaitre la direction et l’intensité du vent qui souffle sur l’étang est un indicateur précieux. Il vous renseigne sur les parties de l’étang les plus exposées ou les moins exposées face au vent.

Le sens de déplacement du soleil vous indique les parties de l’étang les plus chaudes ou les plus froides.

En plus de l’orientation, vous avez besoin de prendre des points de repères sur l’étang où pêcher la carpe.

La prise de repères fait référence à l’identification des différentes parties de l’étang (zones encombrées, peu profondes, etc.). Cette prise de repères concerne aussi les zones où les carpes sont actives (zones de repos, d’alimentation et de reproduction).

Par exemple, les zones de l’étang encombrées d’arbres morts sont de bons points de repères pour localiser les zones d’alimentation et de repos des carpes.

 

Arbre etang carpe

Cet arbre mort est un bon repère pour trouver des carpes au repos à proximité.

 

La prise de repères va vous permettre de découper l’étang en plusieurs parties. De cette façon, vous délimiterez les zones d’activités potentielles des carpes.

C’est l’ensemble de ces détails qui font la valeur de votre compréhension de l’étang choisi pour pêcher la carpe. Si vous comprenez cela, vous êtes sur la bonne voie pour pêcher la carpe avec succès !

Pêche à la carpe en étang : identifiez les bons postes de pêche

Nous venons de voir que l’orientation et la prise de repères sont fondamentaux. Elles vous aident à comprendre les facteurs qui agissent sur l’étang. Mais ces étapes vous aident à déterminer les bons postes de pêche. Il s’agit de notre 3ème moyen pour analyser un étang avant de pêcher la carpe.

Choisir un bon poste de pêche est aussi crucial que la prise de repères sur l’étang. Mais comment définir un bon poste de pêche ?

Un bon poste de pêche est un lieu qui vous permet de cibler les zones d’activités de carpes. En plus d’accéder facilement aux zones d’activités des carpes, un bon poste de pêche doit rester accessible.

Il doit vous permettre d’installer votre matériel de pêche sans difficulté. Dans le cas contraire, ce n’est pas un bon poste de pêche !

Du coup, un bon poste de pêche est celui qui réunit le maximum d’avantages tout en ayant le minimum d’inconvénients.

La comparaison des postes de pêche potentiels va vous permettre de détecter tout ce qui pourrait constituer un obstacle : arbre trop proche de l’eau, herbes hautes à proximité, algues aquatiques, etc.

Rien de plus embêtant que vous retrouvez à lutter avec une carpe qui se réfugie près d’arbres morts tombés à l’eau. Ou encore laisser une ligne dans un arbre car vous n’aviez pas vu la branche juste au-dessus de vous lors du lancer.

Prendre le temps d’effectuer cette analyse vous permet de prendre du recul. Cela vous permet de choisir un poste de pêche proche des zones d’activités des carpes et sur lequel il est facile d’utiliser votre matériel de pêche.

Cette prise de recul vous évitera de changer de poste en cours de session. Un point non négligeable si vous pêcher la carpe sur de courtes durées (entre 4h à 6h de pêche).

Une fois votre poste de pêche choisi, vous pourrez vous concentrer sur l’essentiel : observer l’étang sans passer votre temps à gérer les soucis de matériel lié à votre poste de pêche.

Connaître la pression de pêche exercée sur l’étang et les carpes

Nous avons évoqué l’orientation et la prise de repères comme des moyens simples d’analyser un étang pour pêcher la carpe.

Un autre moyen de connaitre un étang en détail est de connaitre la pression de pêche qui s’y exerce. C’est notre 4ème explication pour vous convaincre de l’utilité de prendre le temps de vous renseigner sur l’étang choisi.

La pression de pêche faite référence au nombre de carpistes qui fréquentent un étang pour pêcher la carpe.

Tous les étangs pour la pêche à la carpe ne sont pas égaux. Certains étangs sont plus connus que d’autres pour de nombreuses raisons (proximité des habitations, profusion de grosses carpes, accès facile, etc.).

C’est un indicateur important puisqu’il vous renseigne sur la « popularité » d’un étang par rapport à ceux des environs.

Un étang très fréquenté est un lieu où la pression de pêche est forte sur les carpes. Autrement dit, les carpes sont très sollicitées par les carpistes.

Du coup, vous saurez que l’étang est abondamment soumis aux amorçages des nombreux carpistes. Les carpes donc habituées à trouver une nourriture abondante. Les carpes peuvent être moins réceptives aux appâts couramment utilisés.

Par exemple, les bouillettes peuvent être moins efficaces. A force d’être piquées par les hameçons utilisés avec des bouillettes, les carpes vont être plus méfiantes.

A l’inverse, un étang dont la pression de pêche est faible, vous donne l’avantage d’avoir moins de concurrents. Du coup, vous allez déployer plus d’efforts pour habituer les carpes à vos appâts.

A noter que vos amis carpistes sont vos concurrents ! Eh oui, tout le monde tente d’attirer les carpes sur sa zone de pêche. Vous devez être conscient de cela.

Du coup, vous pouvez vous envisager votre session de pêche de façon différente.
Par exemple, vous pouvez modifier vos appâts pour vous différencier ou tester une nouvelle technique de pêche.

Pêche à la carpe en étang et la fréquence de ré-empoissonnement

En plus de connaitre la pression de pêche, il est utile de vous renseigner sur la fréquence de ré-empoissonnement de l’étang. C’est notre 5ème raison justifier l’analyse d’un étang pour la pêche à la carpe.

La fréquence de ré-empoissonnement d’un étang vous informe sur le renouvellement des poissons et des espèces introduites.

Ces informations sont utiles pour connaitre la taille des carpes de l’étang. C’est aussi un moyen de savoir si les prédateurs des carpes sont nombreux ou non. Selon les espèces de poissons dans l’étang, cela vous indique aussi l’état de santé de l’étang.

Pour obtenir ces informations, vous pouvez consulter le site de l’étang en question ou demander aux personnes qui gèrent l’étang.

Pêche à la carpe : étang public ou privé ?

Analyser un étang pour la pêche à la carpe, c’est aussi connaitre sa nature en termes de droits de pêche. D’où la distinction entre étang public ou étang privé.

Cette distinction va avoir des conséquences importantes sur les conditions de l’autorisation de pêche. Et plus particulièrement sur les méthodes de pêche et sur le coût financier de la pêche à la carpe.

Sur un étang public, l’autorisation de pêche se matérialise par l’achat d’une carte de pêche. Elle donne un droit d’accès aux étangs publics de votre département ou partout en France (selon la carte de pêche achetée).

 

Distinction etangs carpe

2 pastilles à connaitre avant d’aller pêcher la carpe en étang.

Pour les méthodes de pêche, elles sont définies par arrêté préfectoral. Autrement dit, c’est le préfet qui décide des méthodes de pêche à employer.

Sur un étang privé, les règles sont différentes pour pratiquer la pêche à la carpe. Vous n’avez pas besoin d’une carte de pêche.

Le propriétaire vous autorise à pêcher à condition de payer un droit d’entrée. Ce droit peut être plus ou moins élevé selon l’étang.

Dans tous les cas, l’étang privé reste plus cher que de pêcher dans un étang public. C’est davantage une histoire de goûts et de moyens financiers.

Pour ce qui est des méthodes de pêche, c’est encore le propriétaire qui impose ses règles. Elles sont différentes pour chaque étang privé.

 

Voilà, vous savez comment faire maintenant pour analyser un étang avant de pêcher la carpe.

Tous ces points vous permettent de connaître le type d’information à collecter pour bien préparer votre session de pêche.

Ce savoir-faire est essentiel pour savoir comment attirer et pêcher des carpes.

C’est l’ensemble de ces observations qui font la valeur de votre compréhension de l’étang choisi pour pêcher la carpe.

Si vous comprenez cela, vous avez déjà fait la moitié du chemin pour pêcher la carpe avec succès !

CE QU’IL FAUT RETENIR
1. Analyser un étang avant de pêche la carpe : un savoir-faire indispensable.
2. La pêche à la carpe, c’est avant tout de la planification !
3. 6 moyens simples et rapides pour mieux connaitre un étang pour la pêche à la carpe.

6 commentaires

  • TomCarpiste

    Je ne voyais pas les choses de cette manière. C’est vrai que j’ai tendance à me décider le jour même pour aller à la carpe 🙂
    J’essaierai d’appliquer ces conseils de planification.

  • Nico

    Bon article qui résume bien certains grands principes de pêche qui sont malheureusement peu mis en pratique par beaucoup de pêcheurs.
    Bonne pêche!

  • selma

    j’aimerai bien que vous me donner les étapes de valorisations des déchets de la carpe pour obtenir une farine de carpe!

  • Mickaël Mickaël

    Bonjour Selma,

    Réaliser vous-même votre farine de carpe peut vous coûter plus cher que d’acheter de la farine de poisson toute prête (sauf si vous êtes vous même une entreprise).

    Pour que cela soi intéressant, il faut avoir beaucoup de déchets de carpes à valoriser. A cela, il faut ajouter un temps relativement long pour transformer ces déchets de carpes.

    C’est un processus long et complexe comme nous l’avons expliqué dans notre article consacré aux 7 étapes clés pour réaliser votre farine de carpe et plus largement votre farine de poisson.

    Pour être complet, vous pouvez aussi vous rendre sur le site de l’Adrapa qui explique le processus complet de valorisation des déchets pour une entreprise.

    Bonne préparation de recette !

  • Manu

    Bonjour,

    Combien de temps çà pour faire l’analyse d’un étang ?

  • Mickaël Mickaël

    Bonjour Manu,

    L’analyse d’un étang pour pêcher la carpe dépend de votre niveau d’expérience.

    Par exemple, si vous débutez cela peut vous prendre quelques heures le temps d’acquérir certains automatismes. Ils viennent avec l’expérience au bord de l’eau.
    Pour un carpe plus expérimenté, l’analyse d’un étang peut se faire très vite.

    Dans la pratique de la pêche à la carpe, le plus important est de prendre l’habitude d’analyser un étang que vous ne connaissez pas. Cela vous aidera à augmenter vos chances de succès au bord de l’eau.

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *