Comment bien choisir votre manteau de pêche pour la carpe ?

Le manteau de pêche est votre dernier rempart contre le froid en hiver. Choisir un bon manteau de pêche est donc capital.

Mais le vaste choix de manteau ne vous aide pas à choisir. Alors comment vous y retrouver parmi tout ce choix ?

Tout simplement en identifiant les points clés d’un bon manteau de pêche !

Le manteau de pêche, un vêtement crucial du matériel de pêche à la carpe en hiver

Le manteau de pêche est un vêtement de protection contre le froid pour la pêche de la carpe en hiver.

De nombreux carpistes ne considèrent pas le manteau comme un équipement du matériel dédié à la pêche de la carpe.

Pourtant, il est essentiel pour pratiquer la pêche à la carpe durant les saison froides (automne et hiver).

La pêche à la carpe est une pêche statique. Du coup, choisir un bon manteau de pêche vous permet de mieux résister face au froid et à l’humidité.

Un bon manteau de pêche doit avoir certaines qualités. Ces qualités sont liées au manteau en lui-même et aussi liés à son aspect pratique d’utilisation. Découvrons cela ensemble !

Les qualités techniques d’un bon manteau de pêche pour la carpe

La technicité d’un manteau de pêche est un aspect crucial pour bien remplir son rôle de protection face aux intempéries.

Vous devez donc être vigilant sur 3 points important pour choisir un manteau de pêche performant.

Un manteau de pêche imperméable

Le manteau de pêche est un vêtement utilisé en « couche externe ». Le manteau fait partie des vêtements de pêche à la carpe essentiels en automne et en hiver.

Le manteau doit donc vous protéger correctement de la pluie, du vent ou encore de la neige.

Pour cela, le manteau doit être imperméable. En général, on dit que le manteau doit être « anti-pluie ».

Derrière la notion d’imperméabilité se cache le phénomène de déperlance du tissu du manteau.

La déperlance d’un manteau de pêche fait référence à sa capacité à laisser glisser l’eau sur sa surface, sans l’absorber. Ainsi, le textile du manteau ne se gorge pas d’eau ce qui lui permet de rester léger et sec.

L’imperméabilité est donc fondamentale même si vous pouvez vous abriter sous votre parapluie de pêche ou votre biwy. Il faudra bien que vous sortiez de votre biwy pour combattre les carpes !

Astuce N°1 : évitez toutes les doudounes, certes à la mode, mais qui ne protègent pas de la pluie. Elles se gorgent d’eau ce qui vous donnera une désagréable sensation d’humidité malgré vos différentes couches de vêtements.

Un manteau de pêche isolant

Le 2ème point à vérifier est l’isolation thermique du manteau de pêche. L’isolation correspond à la capacité du manteau à protéger le corps du froid.

Cette isolation thermique se manifeste par la doublure du manteau de pêche qui a pour rôle principal de conserver la chaleur du corps.

Mais comment évaluer la capacité à garder la chaleur d’un manteau de pêche ? C’est simple, pour cela il faudra vous renseigner sur 2 choses : la mesure de l’isolation du manteau et le type de fibres utilisées pour rembourrer la doublure.

En général, l’isolation de la doublure du manteau est indiquée sur sa fiche descriptive.  La capacité d’isolation du manteau est exprimée en g/m².

Cette unité de mesure permet de connaître la densité du textile (exprimée en g) sur une surface (exprimée en m²). Autrement dit, plus le grammage est élevé, plus la densité des fibres dans la doublure est importante.

Pour rester concret, prenons un exemple : un manteau de pêche dont l’isolation de la doublure est de 300g/m² vous protégera plus du froid qu’un manteau de pêche avec une épaisseur de 120g/m².

En effet, le manteau avec une isolation de 300g/m² vous indique que les fibres sont plus compactes que le manteau avec une isolation de 120g/m². Il y a donc moins d’espace pour que l’air et le froid puissent passer.

Ensuite, vous devez vous renseigner sur les matières utilisées pour le rembourrage du manteau. Le rembourrage est constitué de matières qui servent à garnir le manteau de pêche.

Le rembourrage est réalisé à partir d’un mélange de fibres naturelles (plumes de canards ou d’oies) et de fibres synthétiques (ouate, polyester, etc.).

Pour garder la chaleur dans votre manteau, vous pouvez utiliser la chaufferette de contact. C’est un accessoire de pêche complémentaire du manteau en hiver.

L’isolation du manteau et de la chaufferette vous protégera efficacement contre le froid.

La respirabilité du manteau de pêche

La respirabilité du manteau de pêche, c’est la capacité du tissu du manteau à évacuer la transpiration (eau à l’état liquide). Dans le cas où la transpiration n’est pas évacuée, elle va rester dans le manteau ce qui va le rendre humide.

La capacité d’un vêtement à évacuer la transpiration est mesurée par la « Résistance Évaporative Thermique » dont l’acronyme est « RET ».

La résistance du vêtement se mesure sur l’échelle suivante : la résistance évaporative thermique peut être inférieure à 6 (tissu qui évacue facilement la transpiration) et aller au-delà de 20 (tissu qui évacue très mal la transpiration).

Entre ces 2 extrêmes, le tissu permet plus ou moins de faire circuler l’eau hors du vêtement.

Astuce N°2: privilégiez un manteau avec un niveau de RET située entre 6 et 12. Vous aurez un tissu très respirant même en cas d’effort modéré, on ne sait jamais !

Manteau de pêche hiver

Un manteau de pêche idéal pour l’hiver.

Les qualités pratiques d’un bon manteau de pêche pour la carpe

La technicité du manteau de pêche (matériaux et textiles utilisés) ne doit pas faire oublier ses aspects pratiques. C’est sur le terrain qu’il doit vous aider résister au froid et à la pluie.

Un manteau de pêche modulable

Un bon manteau de pêche est un manteau pratique que vous pourrez utiliser et adapter facilement en fonction des conditions météo.

Vous devez donc choisir un manteau de pêche modulable. C’est-à-dire un manteau sur lequel il est possible et facile d’ajouter ou d’enlever certains éléments.

En général, le manteau possède 2 éléments modulables : la capuche et la doudoune intégrée.

Le manteau sélectionné doit permettre d’ajouter et/ou d’enlever la capuche. Vous pourrez vous adapter plus facilement aux changements des conditions météo sans pour autant changer de manteau.

La plupart des manteaux de sport intègrent directement une doudoune qui sert de couche intermédiaire.

En hiver, la doudoune permet de garder la chaleur plus longtemps quand vous pêchez. Alors qu’au printemps et en automne, vous pouvez l’utiliser en tant que couche extérieure (en l’absence de pluie).

Le fait que la doudoune soit modulable vous permet d’adapter votre chaleur corporelle en fonction de l’intensité de votre pêche et de la chaleur au bord de l’eau.

La conception générale du manteau de pêche

La conception générale du manteau fait référence à ses détails et son niveau de finition. On peut dire que le design du manteau doit vous aider à être efficace au bord de l’eau.

Le design concerne l’emplacement des poches, des ouvertures zippées ou encore des coutures étanches.

Par exemple, les ouvertures zippées sous les bras permettent d’évacuer plus facilement la transpiration. Les poches vous permettent d’avoir des accessoires à portée de main, etc.

L’ajout de tous ces détails contribuent à vous aider et vous protéger correctement dans votre activité de pêche.

Enfin, pensez à choisir un manteau où vous vous sentez à l’aise en le portant. Un manteau où vous êtes libre de vos mouvements sera plus confortable quand vous serez actif sur votre poste de pêche.

Quel budget pour votre manteau de pêche ?

Comme pour tous les équipements de votre matériel de pêche dédié à la carpe, vous avez l’embarras du choix.

Les prix pour un manteau de pêche débutent à partir de 49€ pour atteindre des sommets (plus de 600€). Entre ces 2 extrêmes, les manteaux de milieu de gamme se situent entre 100€ à 250€.

Choisir un manteau de pêche peut coûter cher. Mais, c’est un vêtement de pêche crucial pour pratiquer la pêche à la carpe en hiver.

 

Voilà, vous connaissez maintenant les points cruciaux pour choisir un bon manteau de pêche. Il ne vous reste plus qu’à faire votre sélection avant d’essayer de débusquer les carpes !

CE QU’IL FAUT RETENIR
1. Un bon manteau de pêche, ce sont des qualités techniques et pratiques adaptés à vos besoins.
2. Gardez en tête l’aspect pratique dans le choix de manteau.
3. Prenez le temps de choisir votre manteau.

 

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *