Voyage de pêche : appâtez le mahseer en Inde !

Les destinations peuvent être multiples dès qu’on parle de voyage. Mais pour les mordus de la pêche, certaines régions seront toujours plus intéressantes que d’autres.

Pêcher en Inde peut paraître une idée assez originale durant un séjour découverte.

Cependant cette occupation pourrait faire partie des activités les plus passionnantes quand on sait le type de poisson que l’on pourrait découvrir et surtout les méthodes utilisées.

La mythique carpe de l’Himalaya indien

Mahseer, c’est ainsi que les habitants appellent ce poisson assez particulier qui fait la renommée de la faune aquatique indienne.

D’après les connaisseurs, il s’agit d’une grosse carpe classée dans la catégorie des cyprinidés d’eaux vives ou encore dans la famille des barbeaux.

Pratiquement, l’animal se fera reconnaître par son corps massif, sa robe dorée-argentée, ses rayures ainsi que ses nageoires jaunes.

Mahseer carpe indienne

Un mahseer attrapé par un pêcheur.

Avec ce poisson mythique, pêcher pendant un voyage en Inde  deviendra alors l’une des activités préférées des vacanciers qui auront choisi la partie nord-est du pays dans la région himalayenne.

Ce sera à l’aide d’un moulinet et de leurres que les férus de pêche vont pouvoir appâter ce prédateur d’eau douce.

Le poids de cette carpe peut atteindre les 40 kilos si bien que le pêcheur ne sera pas étonné de voir vider rapidement sa bobine dès l’instant que l’animal aura signalé sa présence.

Bien sûr, il existe d’autres techniques que les habitants auront l’honneur de montrer aux visiteurs. Si les intéressés souhaitent que l’opération soit plus intense, ils peuvent, par exemple, opter pour la pêche à la mouche (streamer).

Les voyageurs sauront alors que malgré leurs connaissances dans le domaine, les circonstances sont tellement différentes en Inde à tel point que ce type d’activité devient une véritable expérience à vivre.

Quand et où pêcher le « tigre de l’eau » en Inde ?

Pour pouvoir s’adonner à leurs activités préférées, les amateurs de pêche vont devoir bien choisir la période lors de leur voyage en Inde.

Comme en Europe, notamment en France, il existe des saisons spécifiques durant lesquelles on peut sortir ses moulinets, sa canne et sa bobine.

En Inde, les mois d’avril, de mai et d’octobre sont les plus propices pour la pêche à la carpe. Les courants des rivières et le climat permettront aux intéressés de s’octroyer un moment détente en alliant passion et vacances.

Normalement, la pêche peut se faire pendant deux périodes de l’année (de mars à juin et de septembre à octobre). Dans tous les cas, le mieux serait toujours de se faire accompagner par un guide ou un habitué.

En ce qui concerne les zones de pêches les plus généreuses, les professionnels conseillent surtout l’une des principales rivières de la région : la Saryu.

Situé près des frontières de l’Inde et du Népal, ce cours d’eau est considéré comme l’un des plus grands affluents de la Sharda (Mahakali).

Selon les habitants et certains connaisseurs, c’est l’endroit idéal pour pêcher le mahseer lors d’un voyage en Inde puisque ces carpes géantes passeront par-là durant leur période de migration.

CE QU’IL FAUT RETENIR
1. Le mahseer, la carpe mythique indienne.
2. Pêcher le mahseer est aussi sportif que pratiquer la pêche à la carpe classique.
3. Planifier votre voyage de pêche en Inde entre avril et octobre.

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *