Pêche à la carpe en hiver, 4 avantages à découvrir !

La pêche à la carpe en hiver est peu appréciée par la plupart des carpistes. Cette saison est davantage le moment de se reposer bien au chaud à préparer les bouillettes de la saison à venir.

Pourtant, il existe quelques avantages à pratiquer la pêche à la carpe en hiver. C’est l’occasion de profiter pleinement de votre loisir favori !

N°1 – La pêche à la carpe en hiver, c’est moins de concurrence

En hiver, la pêche à la carpe évolue. Le vent, la pluie et même parfois la neige se mêlent aux sessions de pêche ce qui rend la pratique de la pêche à la carpe en hiver difficile.

Ces conditions climatiques marquent le changement du cycle de la Nature et la manière de pêcher la carpe.

C’est pour cette raison que la plupart des carpistes ne sont pas motivés à pointer le bout de leur nez dehors et on peut les comprendre !

Du coup, l’hiver est la saison où la fréquentation des lieux de pêche chute fortement.

La baisse de fréquentation des postes de pêche devient donc une formidable opportunité. En effet, les postes de pêche pris d’assaut l’été sont désormais disponibles pour les carpistes les plus courageux.

Vous avez désormais la possibilité de choisir votre poste de pêche sans craindre que celui-ci soit déjà occupé par un carpiste plus matinal que vous.

N°2 – Profitez plus de la nature en pêchant la carpe en hiver

Comme la fréquentation des postes se réduit de manière drastique, seuls les plus passionnés sortent pour se mesurer aux carpes. Du coup, la pêche à la carpe en hiver permet de profiter davantage de la nature.

Les bords des lacs et étangs sont plus calmes ce qui laisse le privilège de pouvoir écouter, voir et sentir la nature d’une manière plus authentique.

Vous aurez peut être la chance de voir certains animaux ou tout simplement le plaisir d’entendre le silence autour de vous. Ce sont ces choses simples qui donnent une saveur particulière à la pêche à la carpe en hiver.

N°3 – En hiver, les carpes continuent de s’alimenter

Avec l’évolution du matériel de pêche et des techniques de pêche, le comportement de la carpe est mieux compris. Cette meilleure connaissance vient mettre fin à certaines idées reçues erronés à son sujet.

L’une de ces idées reçues est que la carpe hiberne en hiver comme le fait l’ours par exemple. A cause de cette idée reçue, peu de carpistes sont adeptes de la pêche à la carpe en hiver

En fait, la carpe continue de se nourrir en hiver. Son métabolisme change ce qui conduit un changement de comportement durant cette période. En effet, le métabolisme de la carpe ralentit de façon à pouvoir économiser son énergie et l’utiliser de manière efficiente.

Pour cela, elle limite ses déplacements et limite aussi le temps pour rechercher de la nourriture. Elle se nourrit donc moins souvent et passe la majeure partie de son temps dans une zone restreinte au fond de l’eau. Eh oui, même pour les carpes, la vie continue en hiver !

N°4 – Pêche à la carpe en hiver et douceur des températures

Vous l’avez sans doute remarqué, la neige se fait de plus en plus discrète depuis une dizaine d’années. Cette lente évolution des conditions en hiver est liée au changement climatique observé par les scientifiques depuis les années 2000. Notre climat change et avec lui la perception des saisons et plus particulièrement l’hiver.


Mise à jour du 16/02/2016: au moment où nous avons écrit ces lignes (début janvier 2016), les étangs et lacs n’étaient pas encore gelés. Mais depuis quelques jours, les températures sont passées en dessous des normales de saison comme l’explique Météo France dans son analyse.

Cette baisse soudaine et périodique de températures ne remet pas en question la tendance de fond d’afficher des températures plus douces tout au long de l’hiver.


Sur le graphique ci-dessous, on peut remarquer que la saison hivernale en 2015 s’est traduite par des températures positives alors qu’il y a quelques années encore elles étaient négatives.

Evolution températures en 2015

L’hiver 2015 a été particulièrement chaud.

D’ailleurs, l’année 2015 a été l’une des années les plus chaudes en France depuis 1900 selon les données récoltées par Météo France.

Les températures deviennent donc de plus en plus douces en hiver. Elles permettent donc aux carpistes de pêcher sur une durée plus longue. La douceur des températures peut inciter les carpes à être un peu plus actives qu’auparavant.

 

L’hiver est la période la plus complexe à gérer pour pratiquer la pêche à la carpe.

L’hiver offre néanmoins certains avantages qu’aucune autre saison ne peut offrir. Il serait dommage de ne pas en profiter avant le déferlement de carpistes dès le retour du printemps.

CE QU’IL FAUT RETENIR
1. La pêche à la carpe en hiver est délaissée, profitez-en!
2. La carpe change ses habitudes pour s’adapter à la saison hivernale.
3. L’évolution des températures favorise la pêche à la carpe en hiver.

4 commentaires

  • cartier

    petit commentaire qui rappel bien que les carpes sont encore actives en hiver, étant dans le var ,nous ne cessons quasiment jamais la péché de celle ci et les prises continuent tout autant que sur les autres mois de l’année

  • Mickaël Mickaël

    Bonjour Cartier,

    Vous avez raison, dans le sud de la France, les températures sont plus douces et les carpes toujours très actives.
    En revanche, dans certaines partie de la France comme le nord, les températures sont plus froides et découragent beaucoup de carpistes.

  • Bonjour,

    Merci pour votre article ! Je ne pensais pas qu’il existait des avantages à pêcher la carpe en hiver même si celle-ci reste plus complexe que pendant les autres saisons !

  • André André

    Bonjour,

    Merci pour votre avis.
    Pêcher la carpe en hiver fait fuir la plupart des carpistes. Les carpes sont moins actives mais les plus grosses d’entre elles continuent de rechercher de la nourriture. La douceur de l’hiver 2015, nous a permis de sortir de belles carpes!

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *